Quand la radio asso fait mieux que la radio mondiale…

Vous aimez l’Afrique ? Vous vous intéressez à l’histoire africaine ? Vous aimez la musique ? Vous aimez la musique africaine ? Si vous avez répondu oui aux 4 questions, filez vite vers… Attendez ! Non, pas RFI ! Euh… Si, si c’est pour écouter la géniale épopée des musiques noires, ça d’accord. Mais, de grâce, épargnez-moi Foka et ses feuilletons feuilletonnesques et feuilletonnants, avec ses formules usées jusqu’à la corde et ses sons multi-diffusés… ! Ne me parlez pas de l’ambianceur à la voix blanche auto-proclamé roi des nuits africaines (du 16 ème arrondissement) ! Non, allez plutôt faire un tour du côté de chez Jacq et de son Farafina Trip….

Le bisou de Polacco

Vendredi 20 novembre 2015 Depuis une semaine, le monde nous parait un peu plus sombre, un peu moins accueillant. Il faut dire que les horreurs dont il est le théâtre quotidien se sont produites, cette fois, au milieu de nous, dans ce centre symbolique, cette capitale de la France qu’est ce Paris populaire et vivant… Et, ce vendredi, c’est de Bamako que nous sont venues les mauvaises nouvelles, avec cette prise d’otages dont, tout au long de la journée, on ne saura rien ou presque. RFI, puis France 24 seront mes sources d’information, jusqu’à 14 h, où je bascule sur France Info. Jusqu’à ces derniers mois, France Info, soyons honnête, ça n’a…

Salut Jean-Loup…

Dans les années 70, pendant cette période où j’ai décidé que je voulais absolument tenter ma chance dans ce métier de dingues, j’étais bien heureux d’avoir 2 oreilles. Ce n’était pas trop pour écouter, en rentrant du collège et du lycée, le Hit Parade d’André Torrent d’un côté et le Mozik de Jean-Loup Lafont de l’autre. Sur RTL, la machine de guerre parfaitement huilée, sur Europe la folie, l’invention, la magie… Le savoir-faire contre l’ »esprit Europe » (parce que si je ne sais toujours pas ce que l’expression galvaudée « esprit Canal » veut dire, j’ai bien saisi l’esprit Europe, à l’époque)… Un jour je préférais l’un, un jour l’autre. Les deux ont modelé mon…

Formation & passage de relais…

Dans le numéro de juin 2015 de la Lettre Pro de la Radio, la talentueuse Céline Da Costa, qui fait désormais la pluie et le beau temps le matin sur France Info, a eu la gentillesse de me désigner comme son Maître Yoda en radio. Ce qui ne pouvait que me faire très plaisir car, après autant d’années passées dans ce métier, voir que ceux et celles en qui j’ai cru ne déçoivent pas mes espérances et mettent à profit ce que nos rencontres ont pu leur apporter pour faire une radio que je n’ai jamais eu l’occasion de faire moi-même est quelque chose d’infiniment positif. J’ai reçu quelques jours plus tard,…

Radio France, les mauvaises réponses

Dans ce conflit qui s’éternise et tandis que la situation du Service Public radiophonique métropolitain se dégrade de plus en plus (nous en sommes à plus de 20 jours de grève au moment où j’écris ces lignes), on commence à lire ici ou là quelques articles que je ne peux m’empêcher de considérer comme nauséabonds. Alors comme ça, les gens de Radio France (enfin, certains seulement, d’ailleurs, pas les précaires !) sont des privilégiés (sic). Ils bénéficient d’avantages exorbitants (re-sic), etc… Autrement dit, même si ça n’est pas toujours explicitement écrit, ils abusent franchement et devraient au contraire accepter gentiment les plans d’économies qu’on veut leur imposer. Dans le même temps, tout…

Webradios de programme : que nous disent-elles de la radio de demain ?

Depuis plusieurs années maintenant, des professionnels de la radio développent des programmes particuliers, à la demande de clients (institutionnels, groupes industriels, etc…) à l’adresse d’un public de niche précis (employés, clients, administrés…). Pour séduire ces nouveaux publics, il nous faut utiliser notre savoir-faire radiophonique et l’appliquer à des contraintes particulières. Car la webradio, si elle a décuplé les tuyaux, nous a aussi imposé à nouveau le fil-à-la-patte dont la FM nous avait affranchis. Heureusement, il existe aussi des applications diverses, des réseaux sociaux, bref d’autres manières de toucher notre public en lui adressant nos programmes d’une nouvelle manière, en ne privilégiant peut-être plus toujours le flux. Ce sont autour de ces points…

Avant de diffuser : réécouter

Ça a l’air stupide, dit comme ça, mais c’est important. Quand on vient de passer des heures en mixage, montage, etc…, il vaut mieux ne pas balancer son reportage tel quel à l’antenne. L’idéal est de le laisser refroidir sur un coin de fenêtre et de re-goûter avant de consommer (c’est une image, en fait). Et cette réécoute, c’est aussi le boulot du cadre de service : rédac’ chef, directeur d’antenne, qui vous voulez. Parce que le problème de notre média (va savoir, pour les autres, c’est peut-être vrai aussi !), c’est que quelle que soit la qualité de ton contenu, si la forme n’y est pas, c’est foutu, t’as bossé pour…

La webradio est-elle l’avenir de la radio ?

C’est à cette question en forme de provocation que nous allons essayer de répondre lors de la conférence de lundi 9 février 2015 au Salon de la Radio (à 17 h dans l’Auditorium). J’ai réuni des professionnels de la radio qui se sont spécialisés dans du contenu pré-vendu. Et c’est dire que, contrairement aux idées reçues, ceci ne nous exonère pas de faire de l’audience, avec, au minimum, un double objectif : séduire nos auditeurs potentiels et faire plaisir à notre client. Alors, lorsque nous fabriquons du programme sur mesure pour des clients, quels enseignements en tirons-nous sur l’évolution de notre média ? Qu’est-ce que les webradios de programme nous disent de…

Le miracle de la technique

Parce qu’hier soir en voiture, j’ai pris un gros kif de la mort qui tue, j’ai pensé que l’heure était venue de rendre un hommage appuyé à « ces obscurs, ces sans-grades » (!), sans qui nous aurions bien du mal à faire les kékés dans le poste : l’ensemble des techniciens qui œuvrent au quotidien sur toutes les radios du monde. Samedi fin de journée, nuit tombée, 100 bornes de nationale sans intérêt à se taper… Et France Musique. 19 h, on est en direct au Metropolitan de New-York pour la retransmission en direct de La Veuve Joyeuse, de Franz Lehar. Enfin, en l’occurrence, The Merry Widow. Et ça pète dans la bagnole. Ma…

France Inter, fidèle à elle-même

Il y a déjà bien longtemps (trop!) que je n’étais pas venu baver ici un peu sur mes collègues, brisant comme d’habitude toute chance de travailler un peu sur la radio-phare du service public. M’ennuyant l’autre après-midi en voiture car le doc du jour sur Culture ne m’emballait pas (ça arrive, c’est normal), je suis allé, par curiosité, plonger une nouvelle fois dans la machine à remonter le temps qu’est cette drôle d’émission présentée par une jeune dame hilarante (du moins en est-elle persuadée) affublée de ces noms imprononçables qu’ont certains Belges (ou issu de, surtout quand ils ont l’outrecuidance de prendre Contact avec nous pour faire de la radio en France,…

Deux productions comoriennes (novembre 2014)

  Dans le cadre d’une mission concernant « l’appui au français aux Comores », j’ai été mandaté par CFI (notamment) pour lancer la production d’une émission de radio régulière, à destination du public comorien et destinée à être diffusée sur l’ensemble des radios comoriennes représentées (publiques et communautaires) dans la formation que j’ai conduite en octobre 2013 puis novembre 2014, à Moroni, dans les studios de l’ORTC, auprès d’une bonne quinzaine de journalistes, ceci dans le cadre d’une mission globale sur l’appui au français aux Comores. Après une première mission de formation professionnelle pure, je suis revenu un an plus tard, accompagné d’une palette de 150 kg de matériel. Nous avons tout d’abord, ensemble,…

Formation Guadeloupe 1ère

Durant deux semaines, pendant ces vacances d’automne, les animateurs de la radio publique travaillent leur métier avec Remy Jounin, dans le cadre de rencontres autour d’écoutes de piges et de remise en question de leur pratique professionnelle. Un seul objectif : booster la mise en place de la récente grille des programmes et partir à la reconquête de l’auditoire guadeloupéen ! Les moyens : beaucoup d’écoute, de jus de cerveau, d’échange en toute liberté, d’empathie et d’éclats de rire. La meilleure façon de raviver la flamme…

Intervieweur : ne jamais rien lâcher

Dans cette émission de France-Culture, le brillant Xavier de la Porte interviewe Olivier Py, pour conclure 3 semaines de direct au Festival d’Avignon. Il nous démontre que même lorsqu’on joue à l’extérieur, qu’on interviewe une star, devant son public de fans inconditionnels, la bonne conduite de l’émission impose de ne rien lâcher et de garder le pouvoir jusqu’au bout. Ecoutez, c’est vivant, passionnant, vif et drôle. Encore une fois, la radio, c’est la vie ! http://www.franceculture.fr/emission-des-idees-sous-les-platanes-olivier-py-directeur-du-festival-d-avignon-2014-07-25

Festival d’erreurs stratégiques

Il y a quelques temps de cela, un débat avait agité les anciens d’Europe 2, les historiques (les vioques, nous quoi), à l’époque où les fossoyeurs de cette belle marque qui avait été chère au cœur de certains d’entre nous avaient décidé, à défaut de refaire du programme de changer la marque, choisissant une marque inconnue sur le territoire et – quelle ironie ! –  en perte de vitesse (ses magasins se préparant à fermer, ce qui donnait une belle image de loser au réseau concerné). S’ensuivirent quelques passes d’armes littéraires entre les intégristes (dont Denis Florent) scandalisés par ce blasphème et les provocateurs iconoclastes (dont l’auteur de ces pages) ravis que…

Animator !

Je voudrais vous raconter aujourd’hui une anecdote qui m’a marqué et qui continue à me trotter dans la tête, et vous faire partager les réflexions qu’elle m’inspire. C’est arrivé voici quelques semaines, lors d’un moment professionnel fort que j’ai déjà eu l’occasion de raconter ici. C’est à l’occasion de la Convention Radio de la Réunion qui a eu lieu courant mars 2014. J’ai déjà raconté le plaisir que j’ai eu à animer une table ronde avec certains des principaux acteurs de notre métier, dans cette partie de France lointaine où il est particulièrement vivace. J’en profite pour vous remettre cette photo d’illustration que j’aime beaucoup car chacun y est tout à fait…

Ah te voilà, toi ? Yo yo !

On attend ça depuis tellement longtemps qu’on est un certain nombre à avoir fini par penser que ça n’arriverait jamais. Pourtant… Pourtant il semble bien que, dans les semaines qui viennent, quelques radios, nouvelles ou non, vont se mettre pour de bon à émettre sur cette Arlésienne cacochyme qu’est la fameuse (ou fumeuse, comme on voudra) RNT ! (là, cher lecteur, tu devrais entendre résonner des trompettes, comme dans les meilleures scènes d’un péplum hollywoodien des années 60!) Oui, vous avez bien lu, ça arrive, avec 10 bonnes années de retard, quasi en catimini quand ça devrait être en grandes pompes… Enfin, non d’ailleurs parce que, avec notre cher CSA, les seules choses…

Petit bonheur du jour

C’est un plaisir qui ne m’arrive pas tous les jours. Alors, pour une fois que je le vis, j’ai eu envie de vous en faire profiter. Quand on reste, comme moi, amoureux de son media, entendre pour la première fois un talent qu’on ne connaissait pas, est un grand moment. Alors laissez-moi vous parler de mon coup de foudre professionnel du moment. Peut-être la connaissiez-vous déjà et allez-vous me reprocher de tomber de la lune… Pardon à ses fans. Elle s’appelle Anastasie Tudiesche et officie chaque matin sur RFI où elle tient la boutique des « 7 milliards de voisins ». Et jamais cette – généralement excellente – émission n’a eu autant de charme…

La Réunion 2014 : un voyage bien rempli

La vie est faite de jolis hasards. Ainsi, c’est précisément le jour où Lilian de Boisvilliers, directeur de l’Antenne Radio de Réunion 1ère, me confirmait les dates précises de ma mission auprès de son équipe, que Philippe Chapot et Frédéric Brulhatour annonçaient les dates de leur première « Convention Radio de la Réunion ». Et ces deux dates coïncidaient. Alors, il fallut abandonner l’idée de faire un peu de tourisme pendant mon week-end (mais je connais bien l’île) et, au contraire, se préparer à parler radio 10 jours sur 11 ! C’est ainsi que j’ai juste interrompu ma mission auprès de l’équipe de Réunion 1ère pour participer à la Convention. Et cela m’a donné…

Page 3 of 5«12345»