Madame Irma et les Ondes

Le récent traitement radiophonique du passage d’Irma sur les (désormais tristement célèbres) « îles du Nord » m’inspire quelques réflexions autour de notre métier et notre pratique. Aucune leçon donnée dans les lignes qui suivent, juste quelques réflexions pour nourrir la réflexion.. Nous le savons : c’est une vieille obligation de tout service radiophonique que de se mettre au service de la population en cas de danger. La légende guadeloupéenne raconte (1) que c’est grâce à la complicité du cyclone Hugo, qui fit quelques dégâts sur l’île papillon en 1989, que RCI prit définitivement l’avantage sur Radio Guadeloupe (RFO, radio de service public, devenue depuis Guadeloupe 1ère… mais première uniquement dans l’appellation). Parce que…

Déplaçons le débat

C’est vachement mieux que Dallas, le feuilleton sanglant dont on nous menace d’un retour prochain (sponsorisé par les couches Confiance ou Vivolta, on ne sait pas encore…). Avec tous les rebondissements qui vont bien, les coups fourrés, les traitres, les profiteurs, les malhonnêtes, les amateurs de combinazione qui se prennent le retour de baton en pleine tronche, etc… Ce feuilleton, c’est bien sûr celui de la RNT, saga palpitante mais qui, arrivée à la saison 3, commence, il faut bien l’admettre, à lasser. Alors, on continue à le suivre, un peu comme les dernières saisons d’Urgence, tout en sachant qu’on va nous refaire les mêmes coups scénaristiques, même si les protagonistes vont de…