La Radio : « Prière de laisser cet endroit dans l’état où vous l’avez trouvé en entrant »…

Depuis quelques jours, l’ensemble du petit milieu radiophonique twitte et partage sur tous les réseaux cet article du Figaro qui nous dit, ô divine surprise !, que le roi est tout nu et que les jeunes ont massivement déserté la radio.     Depuis 10 ans, fort de mon expérience bénévole auprès des lycéens de Radio Trousseau (1) et de mes activités professionnelles auprès de jeunes un peu partout sur cette planète (voir à ce sujet cet article récent), je crie sur les toits (mais les toits du désert, de toute évidence), ici ou dans La Lettre Pro de la Radio que ça va arriver, que c’est sur le point de nous…

La Réunion 2014 : un voyage bien rempli

La vie est faite de jolis hasards. Ainsi, c’est précisément le jour où Lilian de Boisvilliers, directeur de l’Antenne Radio de Réunion 1ère, me confirmait les dates précises de ma mission auprès de son équipe, que Philippe Chapot et Frédéric Brulhatour annonçaient les dates de leur première « Convention Radio de la Réunion ». Et ces deux dates coïncidaient. Alors, il fallut abandonner l’idée de faire un peu de tourisme pendant mon week-end (mais je connais bien l’île) et, au contraire, se préparer à parler radio 10 jours sur 11 ! C’est ainsi que j’ai juste interrompu ma mission auprès de l’équipe de Réunion 1ère pour participer à la Convention. Et cela m’a donné…

La Formation, où en est-on ?

La fermeture récente d’une éphémère structure de primo-formation en radio a ramené sur le devant de la scène les difficultés de notre média à devenir adulte en se dotant de filières de formation fiables. Cela n’est d’ailleurs pas seulement dû à des défauts propres à notre média mais bien au flou artistique qui prétend gérer la formation professionnelle et aux appétissants fromages qu’elle génère. Pour la primo-formation, le problème est simple. Aucun contrôle à part celui du bouche-à-oreilles. Du coup, combien d’années aura-t-il fallu au Studio Ecole de France (et combien d’énergie à son estimable direction actuelle !) pour se débarrasser de l’encombrante (et désormais totalement injustifiée) réputation de « boite à fric » ?…