La Maladie de Sachs, Martin Winckler adapté sur France Culture

Parce que je suis quand même beau joueur, je vais une nouvelle fois louer les qualités d’une station dont l’actuelle directrice des programmes refuse seulement d’accuser réception d’un seul de mes mails. Mais là n’est point la question, mais bien à la qualité des intervenants qu’on peut y croiser. Martin Winckler est un être humain peu ordinaire. Médecin, humaniste, auteur au style parfois approximatif, il écrit pourtant des merveilles. Auteur polémique, il n’est pas particulièrement populaire au sein du Conseil de l’Ordre, quand il rappelle qu’un médecin n’est pas tout puissant, qu’il n’a pas tous les droits sur ses patients, notamment sur le corps des femmes. Voir à ce sujet son dernier…

Le bisou de Polacco

Vendredi 20 novembre 2015 Depuis une semaine, le monde nous parait un peu plus sombre, un peu moins accueillant. Il faut dire que les horreurs dont il est le théâtre quotidien se sont produites, cette fois, au milieu de nous, dans ce centre symbolique, cette capitale de la France qu’est ce Paris populaire et vivant… Et, ce vendredi, c’est de Bamako que nous sont venues les mauvaises nouvelles, avec cette prise d’otages dont, tout au long de la journée, on ne saura rien ou presque. RFI, puis France 24 seront mes sources d’information, jusqu’à 14 h, où je bascule sur France Info. Jusqu’à ces derniers mois, France Info, soyons honnête, ça n’a…

France Inter, fidèle à elle-même

Il y a déjà bien longtemps (trop!) que je n’étais pas venu baver ici un peu sur mes collègues, brisant comme d’habitude toute chance de travailler un peu sur la radio-phare du service public. M’ennuyant l’autre après-midi en voiture car le doc du jour sur Culture ne m’emballait pas (ça arrive, c’est normal), je suis allé, par curiosité, plonger une nouvelle fois dans la machine à remonter le temps qu’est cette drôle d’émission présentée par une jeune dame hilarante (du moins en est-elle persuadée) affublée de ces noms imprononçables qu’ont certains Belges (ou issu de, surtout quand ils ont l’outrecuidance de prendre Contact avec nous pour faire de la radio en France,…

Petit bonheur du jour

C’est un plaisir qui ne m’arrive pas tous les jours. Alors, pour une fois que je le vis, j’ai eu envie de vous en faire profiter. Quand on reste, comme moi, amoureux de son media, entendre pour la première fois un talent qu’on ne connaissait pas, est un grand moment. Alors laissez-moi vous parler de mon coup de foudre professionnel du moment. Peut-être la connaissiez-vous déjà et allez-vous me reprocher de tomber de la lune… Pardon à ses fans. Elle s’appelle Anastasie Tudiesche et officie chaque matin sur RFI où elle tient la boutique des « 7 milliards de voisins ». Et jamais cette – généralement excellente – émission n’a eu autant de charme…