Madame Irma et les Ondes

Le récent traitement radiophonique du passage d’Irma sur les (désormais tristement célèbres) « îles du Nord » m’inspire quelques réflexions autour de notre métier et notre pratique. Aucune leçon donnée dans les lignes qui suivent, juste quelques réflexions pour nourrir la réflexion.. Nous le savons : c’est une vieille obligation de tout service radiophonique que de se mettre au service de la population en cas de danger. La légende guadeloupéenne raconte (1) que c’est grâce à la complicité du cyclone Hugo, qui fit quelques dégâts sur l’île papillon en 1989, que RCI prit définitivement l’avantage sur Radio Guadeloupe (RFO, radio de service public, devenue depuis Guadeloupe 1ère… mais première uniquement dans l’appellation). Parce que…

Festival d’erreurs stratégiques

Il y a quelques temps de cela, un débat avait agité les anciens d’Europe 2, les historiques (les vioques, nous quoi), à l’époque où les fossoyeurs de cette belle marque qui avait été chère au cœur de certains d’entre nous avaient décidé, à défaut de refaire du programme de changer la marque, choisissant une marque inconnue sur le territoire et – quelle ironie ! –  en perte de vitesse (ses magasins se préparant à fermer, ce qui donnait une belle image de loser au réseau concerné). S’ensuivirent quelques passes d’armes littéraires entre les intégristes (dont Denis Florent) scandalisés par ce blasphème et les provocateurs iconoclastes (dont l’auteur de ces pages) ravis que…

Animator !

Je voudrais vous raconter aujourd’hui une anecdote qui m’a marqué et qui continue à me trotter dans la tête, et vous faire partager les réflexions qu’elle m’inspire. C’est arrivé voici quelques semaines, lors d’un moment professionnel fort que j’ai déjà eu l’occasion de raconter ici. C’est à l’occasion de la Convention Radio de la Réunion qui a eu lieu courant mars 2014. J’ai déjà raconté le plaisir que j’ai eu à animer une table ronde avec certains des principaux acteurs de notre métier, dans cette partie de France lointaine où il est particulièrement vivace. J’en profite pour vous remettre cette photo d’illustration que j’aime beaucoup car chacun y est tout à fait…